28.1.06

Inauguration de la rue de Bretagne à Paris

Mai 2005

De retour de Chine, Jean-Yves Le Drian, Président du Conseil Régional de Bretagne, était l’invité de la Mairie de Paris pour l’inauguration de la rue de Bretagne nouvellement rénovée (3e arrondissement). Bertrand Delanoë étant à Edinburgh, son adjointe Anne Hidalgo le remplaçait. Jean Yves Le Drian a profité de l’occasion pour saluer la diaspora bretonne avec laquelle il venait justement de fêter la Saint Yves à Beijing. Il a rappelé que ce million de Bretons à travers le monde se caractérise par une extraodinaire ouverture participative à la vie de l’endroit où ils se trouvaient.

Lors de son allocution, rue de Bretagne, Jean Yves Le Drian a souligné que la culture dépassait le patimoine bâti et que le centre d’une culture, ce sont les personnes. Il a également rappelé que la langue bretonne faisait partie intégrante du patrimoine de la culture bretonne et que nous devions tous la soutenir. Le message s’adressait clairement à la Mairie de Paris qui refuse toujours son soutien à l’école Diwan ouverte dans la capitale en septembre 2004. A l’occasion, un écolier de Diwan Paris, guidé par sa mère, a offert un bouquet à la représentante de la ville de Paris et lui a demandé de venir visiter son école. On le laissa s’exprimer au micro.

La fête était animée par le Bagad Pariz - Ti ar Vretoned de la Mission Bretonne et le cercle celtique An Haderien.

Des militants bretons avaient durant la nuit rebaptisé la rue de Bretagne rue du peuple breton, rue de la langue bretonne et rue de Nantes en Bretagne avec des plaques postiches. Personne ne semblait s’en émouvoir ou même s’en apercevoir. Une autre plaque réalisée par les faïenceries HB-Henriot de Quimper fut, elle, inaugurée officiellement.